Alertes

Weekly Alerts : les 10 alertes marquantes de la semaine 30

Informer et anticiper, former et accompagner, soutenir et intervenir, composent l’ADN de Risk&Co.

Retrouvez dans ce bulletin d’informations les 10 alertes marquantes de la semaine en matière sécuritaire, sanitaire, environnementale et cyber. Conflits, accidents, actes de malveillance, désordres sociaux, terrorisme, catastrophes environnementales…

 

 

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE : Port-Moresby : 29 juillet – Nouvelles tensions politiques

Des incidents ont été signalés dans tout le pays en raison des élections générales dont le processus atteindra son terme le 29 juillet.
Les violences ont été signalées dans la province de Morobe, tandis que de nombreuses urnes ont été dérobées dans le district de Kabwum ces derniers jours.

Le risque de nouveaux incidents reste élevé dans les centres urbains autour de la capitale, ainsi qu’à Lae (capitale de la province de Morobe) et dans la région des Highlands au cours des prochains jours

NIGÉRIA : Lagos – 26 au 27 juillet – Manifestations, risque de perturbations

Plusieurs manifestations menées par le Congrès du travail du Nigeria (NLC), sont prévues au Nigéria les 26 et 27 juillet 2022, sur l’étendue du territoire.

Pour rappel, depuis le 14 février une grève illimitée a été décrétée par les enseignants en raison de l’inaction du gouvernement face à leurs revendications.

Les rassemblements sont prévus aux secrétariats du Congrès du travail du Nigeria , et dans les principales villes de l’État .

Un renforcement de la sécurité et des perturbations dans les déplacements sont à prévoir.

GUINÉE : Conakry – 28 juillet/4 août – Manifestations des militants du Front national

Des militants du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ont prévu de manifester à Conakry les 28 juillet et 4 août. Les manifestations ont été appelées pour dénoncer l’interdiction actuelle des manifestations et exiger un retour à un régime civil. L’heure et le lieu exacts des manifestations n’ont pas encore été précisés.

Un renforcement des mesures de sécurité et des perturbations dans les déplacements sont à prévoir en cas de rassemblement. Des affrontements ne sont pas à exclure.

CANADA : Alberta/Québec/Nunavut : Visite du Pape François jusqu’au 29 juillet, risque de perturbations

Une poursuite des perturbations dans les déplacements est à prévoir dans les provinces de l’Alberta et du Québec et sur le territoire du Nunavut jusqu’au 29 juillet en raison d’une visite officielle du Pape François depuis le 24 juillet.

L’objet de cette visite est d’aborder l’héritage historique de l’Église catholique romaine dans les pensionnats pour les peuples autochtones. Le pape se rendra dans plusieurs endroits des provinces susmentionnées.

Un renforcement des mesures de sécurité est à prévoir.

CHINE : Haikou : 26 au 30 juillet – Exposition internationale des consommateurs

La ville de Haikou accueillera du 26 au 30 juillet 2022 la deuxième Exposition internationale des produits de consommation de Chine au Centre international de convention et d’exposition de Hainan.

Plus de 40 000 acheteurs et 1 300 entreprises de 58 pays et régions devraient participer à l’événement.

Des mesures de contrôles de la circulation avec des fermetures temporaires de routes de 06h00 à 21h00 notamment sur les axes routiers Changxi, Changyuan, Changxiang, Changhuan, Changbin et Zhenhai, ainsi que de l’avenue Yuehai et de l’intersection de Changtong seront mises en place du 26 au 30 juillet 2022.

Des mesures similaires sont possibles à l’aéroport international de Haikou Meilan (HAK). Une présence accrue des forces de sécurité est à anticiper pendant toute la durée de l’exposition.

EUROPE : Série de feux de forêt

Des évacuations sont en cours dans plusieurs localités européennes en raison des feux de forêt qui touchent plusieurs pays (France, Espagne, Italie, Grèce…).
Des perturbations relatives aux transports et aux commerces sont à prévoir dans les zones concernées.

LIBYE : Tripoli – Risque de nouveaux affrontements entre milices rivales, renforcement des mesures de sécurité

La prudence doit être de mise dans tout le pays, notamment à Tripoli en raison des risques de nouvelles tensions entre milices rivales. En effet, les affrontements entre deux groupes rivaux durant la semaine dernière ont fait au moins 16 morts et plus de 50 blessés. Les combats ont opposé les forces affiliées à la Garde du Conseil présidentiel et la Force al-Radaa (dissuasion) pour dénoncer la détention d’un membre de l’un des groupes. Un renforcement des mesures de sécurité est à prévoir dans la capitale.

INDE : New Delhi – Manifestations jusqu’au 30 juillet, risque de perturbations

Une poursuite des perturbations dans les déplacements et un renforcement des mesures de sécurité est à prévoir en Inde en raison des manifestations en cours depuis le 18 juillet dans 500 districts à travers le pays.

Des groupes d’agriculteurs du plan collectif Samyukta Kisan Morcha (SKM) ont organisé ces rassemblements pour dénoncer notamment les retards du gouvernement central dans la réalisation des promesses sur les prix de soutien minimaux.

Les districts ruraux du nord de l’Inde ont accueilli les plus importants lieux de manifestation, notamment dans les États de l’Haryana, du Pendjab, du Rajasthan et de l’Uttar Pradesh.

Des heurts entre manifestants et forces de sécurité ne sont pas à exclure.

SÉNÉGAL : Dakar : 31 juillet – Élections législatives

Des violences sont possibles cette semaine à Dakar et dans tout le pays en raison de la fin de la campagne électorale pour les législatives prévue le vendredi 29 juillet 2022 à partir de minuit (heure locale) sur l’ensemble du territoire sénégalais.
Le scrutin est prévu le 31 juillet et au moins huit listes de coalitions politiques sont en lice pour 165 sièges.

Ces élections se déroulent dans un contexte de tensions en raison de l’invalidation de la liste titulaire du parti principal de l’opposition (Yewwi Askan Wi) et l’affaire des arrestations de membres des  »forces spéciales », présumée organisation terroriste composée de militants de Pastef, parti de Ousmane Sonko.

Les tensions préélectorales ont déjà fait trois morts.

Des échauffourées entre les militants rivaux et un renforcement des mesures sécuritaires sont possibles au cours de cette période.

MONDE : Épidémie de variole du singe, urgence sanitaire mondiale

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a activé son niveau d’alerte le plus élevé pour l’épidémie croissante de variole du singe, déclarant le virus une urgence de santé publique de portée internationale.

Cette décision est motivée par l’expansion de la variole du singe dans plus de 70 pays, une situation extraordinaire qui est désormais qualifiée d’urgence mondiale, selon le directeur général de l’OMS.

De nouveaux investissements pourraient être apportés dans le traitement de la maladie.
Une augmentation des cas n’est pas à exclure à court terme.